Le zéro déchet, ce sera le thème du prochain MOOC de l'Université des Colibris, en septembre prochain. Il sera réalisé en partenariat avec l'association Zero Waste France. Tour d'horizon de cette pratique qui, loin de n'être qu'un ensemble d'éco-gestes, est une véritablement remise en question du modèle consumériste actuel.

 

L'une des initiatrices du zéro déchet est la française Béa Johnson. Dans son livre, Zéro déchet, l'auteure explique pourquoi et comment elle et sa famille ont changé radicalement de mode de vie.

Les Johnson étaient une famille d’américains aisés, dépensant et consommant sans compter. Ils vivent désormais avec le minimum de biens matériel et produisent seulement un litre de déchets par an.  Bien plus qu'une nouvelle tendance, c'est une nouvelle façon de vivre, respectueuse de la nature mais aussi plus saine et plus simple.

 

Le zéro-déchet : Pourquoi ?

            Impact environnemental

"C'est facile pour vous de rester assis à regarder la télé, de consommer ce vous voulez, de tout jeter à la poubelle puis de laisser vos ordures dans la rue en attendant que les éboueurs viennent les chercher. Mais où vont-elles vos ordures ?" nous demande Magna, ancienne ramasseuse de recyclables à la décharge de Jardim Gramacho de Rio de Janeiro, dans le documentaire Waste Land.

Pourquoi doit-on réduire ses déchets ? Après tout, nous trions, certains d'entre nous compostent, n'est-ce pas suffisant ? La réponse est non, de nombreux documentaires et articles dénoncent les limites du recyclage.  Recycler les déchets est onéreux, et peut être parfois polluant et toxique.  Une grande partie des déchets plastiques de l'Union Européenne était jusqu'il y a peu exportée vers la Chine. Mais le pays refuse désormais d'importer les déchets étrangers. La première puissance mondiale ne veut plus être la poubelle du monde.

Inutile d'attendre une technologie verte qui transformera de manière inoffensive nos déchets d'un coût de baguette magique. Pour ne pas avoir à traiter nos déchets, le plus simple est de les réduire, sinon les éliminer.

            Impact sur la santé

S'il semble évident que réduire ses déchets est bénéfique pour la nature, on sait moins que cela est bon pour notre santé : la réduction des emballages amène presque naturellement à manger plus sainement. Par exemple, les denrées en vrac sont très souvent bio. La meilleure façon de ne pas acheter d’emballage est de cuisiner soi-même, on va donc automatiquement éviter les produits transformés. Dans notre parcours "Manger sain et pas cher", Aurélie Content avait partagé son expérience de la pratique du zéro déchet au sein de sa famille.

Lorsqu’on fait sa lessive et ses cosmétiques, on choisit des ingrédients simples, respectueux de son corps. En réduisant nos déchets, on peut considérablement améliorer la santé de sa famille !

            Économiser et se simplifier la vie

Cuisiner soi-même coûte moins cher que d’acheter des plats préparés. Lorsqu’on se fournit en vrac, on ne paie que ce dont on a besoin.  Adopter une démarche zéro déchet amène par ailleurs à se désencombrer, s’alléger, se simplifier la vie... Le zéro déchet, c’est certes un du temps à investir pour faire ses produits maison, mais la démarche permet aussin un gain de temps en le recentrant sur l’essentiel : sa famille, plutôt que satisfaire les multiples injonctions du marketing, la créativité, le dessin, le bricolage plutôt que le ménage et le rangement. C’est aussi plus de temps pour penser et s’engager. Le zéro déchet, c’est véritablement une nouvelle façon de vivre en société.

Le zéro déchet, et si on se lançait ?

Le 14 septembre, rendez-vous sur le site de l'Université pour le lancement du MOOC Zéro Déchet, le MOOC qui va vider vos poubelles !

En attendant, voici quelques conseils pour agir dès maintenant

            Rrrr... Appliquez les 4 R (et demi) !

1) Refuser 2) Réduire 3) Réutiliser 4) Recycler et...  Composter ! 

Ce n'est pas parce que composter ne commence pas par un R que c'est une mesure moins importante ! Au contraire il s'agit d'un petit pas qu'il est possible de mettre en oeuvre assez rapidement, et facilement !

Un conseil : allez-y progressivement, d’abord la salle de bain, puis la cuisine... Et ne culpabilisez pas, soyez indulgent avec vous-même. Il vaut mieux appliquer le zéro déchet de façon imparfaite, plutôt qu’abandonner la partie d’avance par crainte de ne pas être irréprochable.

            Des livres et des films inspirants

Voici une petite sélection de livres et films sur la démarche zéro déchet disponibles sur la boutique des Colibris. C'est sûr, ils ne finiront pas à la poubelle !

 

 

Crédit photo : Photothèque ZeroWaste France