Au-delà des parcours et des MOOCs en ligne, l'Université des Colibris s'est donné depuis ses débuts une autre intention ambitieuse : aider à créer les métiers de demain en participant à des formations diplômantes innovantes. Ambition complexe dans le contexte d'un monde académique aux procédures parfois lourdes. Mais nous voulions initier cette dimension de l'Université en 2018 et une opportunité s'est présentée !

 

Dans le cadre des réflexions sur la campagne du Chant des colibris, Mathieu Labonne, directeur de Colibris, avait rencontré 2 économistes reconnus : Gaël Giraud (économiste en chef de l'AFD) et Cécile Renouard (professeur de philosophie politique). Lors de cette rencontre les 2 chercheurs ont partagé leur intérêt pour les oasis et ce qu'elles expérimentent en micro-économie locale. Mathieu a alors organisé un voyage d'études à la rencontre d'oasis, qui a eu lieu en août 2017 avec une vingtaine de participants. Gaël a eu un empêchement mais Cécile et Mathieu ont pu nouer une amitié lors de ce voyage. 

 

Cécile lançait à cette époque avec quelques amis professeurs dans des grandes écoles le projet d'un lieu d'enseignement aux questions de la transition écologique et sociale : le campus de la Transition. L'idée était d'y délocaliser des cours de certaines écoles et universités pour y faire vivre une expérience originale. Ce projet s'est finalement posé au domaine de Forges en Seine-et-Marne, mis à disposition de la congrégation religieuse de Cécile (Cécile est par ailleurs soeur assomptionniste). Ce lieu en rénovation devient d'ailleurs une très belle oasis et 5 personnes y habitent déjà.

 

Lors du voyage oasis, Mathieu et Cécile avaient partagé la nécessité de réformer les programmes des grandes écoles qu'ils connaissent et le besoin de créer des enseignements alternatifs, qui invitent les étudiants et étudiantes à ouvrir leurs horizons et à ne pas reproduire le modèle dominant dans leurs choix professionnels.

Avec la création du campus, Colibris et le campus de la transition ont choisi d'initier une formation certifiante de 2 mois, à destination d'étudiants en fin de cursus. C'est devenu le "T-camp, construire ensemble la transition". T comme "transition" mais aussi comme "temps mort", pause, pour prendre le temps d'un regard plus large sur le Monde et les enjeux actuels. 

Colibris a pris un stagiaire, Baptiste Jorant, pour coordonner le lancement du projet. Baptiste prépare avec toute l'équipe la première édition test qui aura lieu en avril et mai 2019. Les 35 étudiants prévus découvriront des thématiques différentes des domaines académiques classiques. Permaculture, gouvernance partagée, économie des communs... autant d'outils très utiles pour de futurs ingénieurs, managers, commerciaux... qui n'ont bien souvent eu qu'un léger vernis autour des questions écologiques et sociales. Des voyages dans des oasis, des rencontres de porteurs d'initiatives, mais aussi la vie communautaire sur le domaine de Forges amèneront la dimension expérientielle chère à Colibris pour faire de ces 2 mois une "expérience irréversible" dans leur chemin individuel. Les contenus vont être mis en bien commun pour que cette première expérimentation puisse servir plus largement à envisager comment influer sur les cursus étudiants de Demain. Une grande ambition, qui se construit pas à pas.

 

Pour en savoir, tcamp@colibris-universite.org ou télécharger la plaquette en cliquant ici.